2019, l’année du Smartphone pliable

Lorsque Steve Jobs a lancé le premier iPhone, les consommateurs ont pu découvrir un nouveau mobile avec une interface réjouissante qui offrait de nouveaux usages. Depuis, le marché a su évoluer, mais il commence à stagner. Nous sommes donc à la fin du mobile intelligent et classique, 2019 est de ce fait l’année la plus importante pour ce domaine, mais les fabricants ont-ils développé des produits intéressants ?

L’ère des Smartphones classique est révolue

Smartphone pliableDepuis près de 10 ans, nous achetons des téléphones portables, les évolutions ont été nombreuses avec des écrans plus conséquents, des tailles appréciables, des usages révolutionnaires… Les fabricants ont su répondre à toutes les attentes et ils ont même devancé les envies, mais le marché est désormais bloqué, car il suffit de lister toutes les possibilités pour comprendre que l’innovation est très attendue.

  • Votre mobile est un coach sportif et un nutritionniste.
  • Il peut aussi être un médecin grâce à un suivi de votre santé.
  • C’est un assistant personnel, il gère votre profession et votre agenda.
  • Vous surfez sur Internet pour le privé et le professionnel grâce à de nombreuses applications.
  • Il peut vous divertir avec des jeux, des vidéos, des films et des séries.
  • Il est possible de converser gratuitement avec votre entourage grâce à des messageries.
  • C’est aussi une caméra et un appareil photo performant, un espace de stockage…

Il possède même une interface vocale afin de répondre à vos ordres et il est en mesure de se transformer en une télécommande afin de piloter votre maison connectée. Par conséquent, le mobile est bien plus qu’un mobile, mais les usages sont limités, il faut alors un soupçon d’innovations pour que les consommateurs retrouvent l’envie d’acheter de tels produits.

Une nouvelle ère qui s’annonce prometteuse


2019 est l’année du lancement du Smartphone et elle a commencé avec la présentation du FlexPai estampillé Royole. En Novembre 2018, nous avons fait la connaissance du Galaxy F de Samsung qui sera présenté en Février 2019. Ce sont les deux mobiles qui donnent le coup d’envoi de ce nouveau marché et les prochains évènements seront forcément focalisés sur cette technologie réjouissante qui demande toutefois une belle maîtrise. En effet, les premiers modèles sont assez peu esthétiques sauf pour celui de Xiaomi qui reste à l’état de prototype. Le Smartphone pliable pourrait donc connaître un succès conséquent si plusieurs désirs sont concrétisés.

  • Ils doivent apporter un réel intérêt au quotidien.
  • Il ne suffit pas de réduire l’encombrement, l’usage doit être intéressant.
  • Le Smartphone pliable doit répondre à un besoin.

Il faut noter que le téléphone flexible devrait aussi être à l’origine de plusieurs lancements, 2019 sera donc une année riche en évènements avec d’un côté la connectivité 5G et de l’autre la nouvelle version d’Android baptisée Q. Ce marché annonce la préparation de nouveaux logiciels, des applications novatrices… Cette année sera donc importante et si elle n’est pas maîtrisée à la perfection, les Smartphones pliables connaîtront le même futur que les lunettes connectées de Google. Ils se perdront dans le néant.

Quels sont les constructeurs présents ?

Il suffit de regarder les brevets déposés pour constater que l’attrait des Smartphones pliables est conséquent. Toutefois, un tel document n’annonce pas la sortie officielle d’un produit, elle montre seulement l’intérêt et la volonté de se lancer sur le marché. Si les équipes en charge du développement n’arrivent pas à trouver un terrain d’entente, il sera quasiment impossible de voir un avenir. Certains sont toutefois prêts à un lancement imminent à savoir Samsung avec le Galaxy F qui devrait être commercialisé en Mars 2019 au prix de 2000 euros environ.

Après le CES 2019 en Janvier, le marché chinois a accueilli le FlexPai de Royole vendu près de 1300 dollars. Ce ne seront pas les seuls constructeurs au rendez-vous, car il faudra compter sur la présence d’Intel qui devrait collaborer avec Microsoft, de Motorola avec le Razr ou encore de Huawei et de Xiaomi. Il y a toutefois une société qui ne souhaite pas investir le marché à savoir Honor, le PDG a fait connaître sa position sur ce domaine.

  • Il reconnaît que la technologie est satisfaisante, elle montre que les fabricants ont encore la volonté d’inventer des produits novateurs.
  • Il est toutefois convaincu que le Smartphone pliable ne répond pas à un besoin précis, les consommateurs ne trouveront pas forcément une réelle utilité.
  • Pour l’instant, le seul point fort s’articule autour de l’encombrement qui est limité.

Un marché aussi important ne peut pas se focaliser seulement sur l’encombrement, il doit forcément apporter d’autres points forts, mais il est encore trop tôt pour se prononcer. Les constructeurs doivent donc montrer à Honor que le PDG a eu tort de penser de cette façon. Il s’agit de la seule entreprise qui a fait connaître son envie de ne pas débarquer sur ce marché qui est encore à l’état d’embryon.